OK Cookies helfen uns bei der Bereitstellung unserer Dienste. Durch die Nutzung unserer Dienste erklären Sie sich damit einverstanden, dass wir Cookies setzen.

Selm

Selm est situé en Rhénanie-du-Nord-Westphalie. Du point de vue géographique et historique la ville de Selm se situe dans la partie sud du pays de Münster (Münsterland). Au cours de la réforme communale des années 1974/75; Selm fut attribué au canton d’Unna et devint ainsi membre du Syndicat Interrégional de la Ruhr (Regionalverband Ruhr). La ville de Selm, créée par l’union des 3 trois villages de Selm, Bork et Cappenberg forme le coin nord-ouest du canton d’Unna et de la Région de la Ruhr. A l’aide d’objets de fouilles, l’histoire de Selm se laisse retracer jusqu'au mésolithique. Les premières traces de colonisation datent du néolithique (fouilles dans le lieu-dit de Ternsche). Le premier document écrit contenant le nom de Selm est une charte royale de 858, donnant à l’abbey de Herford des revenus venant de « Seliheim ». De ce nom, par les versions « Selheim » et « Selhem » ,

le nom actuel de Selm se serait développé. Autour de 1900, l’industrialisation arriva à Selm sous forme de la mine de charbon « Hermann ». En 1926, la mine fut fermée. Les conséquences de cette fermeture se revelèrent catastrophiques, Selm fut déclarée commune sinistrée en 1934 et le resta jusqu’en 1956. Selm est une ville assez jeune : le titre de ville lui fut attribué seulement en 1977, après la réforme communale. Avec les 3 anciens villages de Selm, Bork et Cappenberg. Selm a env. 27.000 habitants. (2011)

Historie

Stadt Selm, NRW, Deutschland

En novembre 1993, à la suggestion du Bureau de Culture de la ville, un Cercle de promotion du jumelage fut fondé, qui devait propager l’idée du jumelage chez les citoyens de Selm et leur proposer la participation aux activités. Les trois responsables en étaient Greta Prager, Elke Leistner et Margret Göhler.
Dans le cadre de la visite officielle des Anglais de Workington le 1ier mai 1994, les membres du Cercle de jumelage s’engageaient activement. Ils participaient également à la quête pour la restauration de l’Eglise St. Michael’s à Workington.
En fin d’année, le Conseil Municipal et la Municipalité se mettaient d’accord pour « remettre les jumelages dans les mains des citoyens ». Le Cercle de Jumelage devait dorénavent être responsable aussi de l’organisation des échanges et de la distribution des subventions.
Pour mieux rendre justice à ces nouvelles tâches, le cercle de jumelage se vit obligé à s’organiser en Association. Un petit comité en élabora les statuts.
Le 22 février 1995, l’Association pour la promotion des jumelages de la ville de Selm fut fondée. Un comité de 4 responsables fut élu : Margret Göhler (présidente), Hans Hoppe (adjoint), Birgitt Kranz (secrétaire) et Brigitte Lorscheider (trésorière). Doris Cymontkowski, Henri de Jongste, Anne Körwien, Mechthild Nolden et Herbert Schröder complétaient ce premier comité.